Vince

Salut ! Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Vince, j’ai 46 ans, je suis marié à une femme formidable avec qui j’ai deux enfants. Je suis le créateur de Kustom Cleavers et je peins principalement sur des vieux outils tranchants, tels que feuilles de boucher, lames de scie, des faux, etc… Selon mon inspiration ou les commandes que l’on me fait.

Quelle formation, quel parcours t’ont mené ici ?

J’ai une formation de styliste en décoration d’intérieur et j’ai toujours, depuis mon enfance, évolué dans le milieu artistique grâce à ma grand-mère, qui était elle-même artiste peintre.

 

Comment trouves-tu l’inspiration ?

Mon inspiration vient de divers mouvements underground et alternatifs tels que le punk rock, le skate, le tattoo, les films d‘horreurs, etc…

Quels sont tes influences, tes mentors ?

J’en ai beaucoup que ce soit dans la sérigraphie, le skate, le mouvement punk et le rock and roll. Mes « mentors » principaux sont Jimbo Phillips, Brian « Pushead » Schroeder, Coop, Sailor Jerry, Winston Smith, Ed « Big Daddy » Roth et beaucoup d’autres encore.

As-tu un processus de travail ?

Non pas vraiment, quand une idée me vient à l’esprit, je la peins et parfois ce sont les outils que je peins qui m’influence.

 

 

As-tu d’autres passions/talents/passe-temps?

Mon talent principal c’est de faire chier le monde. Autrement, j’aime beaucoup la bande dessinée plutôt underground, la musique (punk rock, oi ! ,ska, psycho, etc...). J’aime bien aussi faire des logos, affiches, flyers mais ça ce n’est plus vraiment d’actualité malheureusement.

Quelle importance portes-tu à l’environnement ?

Une grande importance, surtout depuis que j’ai des enfants, car je me demande quel monde on va leur laisser. J’aimerais pouvoir encore voir de la végétation, des animaux d’ici 20 ans et plus.

 

Et ton rapport à la politique ?

Heuuuuuuu, là je prends mon Joker. Non plus sérieusement, je hais profondément les politiques, ce sont tous des menteurs et voleurs, ils ne pensent qu’à eux et ont très, très, mais alors TRÈS souvent tendance à oublier que s’ils sont dans un joli petit fauteuil en cuir, c’est surtout grâce au peuple qui les a élus et qu’ils feraient mieux de faire des choses pour le peuple que pour leur notoriété

Comment vois-tu ton futur ?

Tranquille peinard, avec ma femme et mes filles, peut-être au bord de la mer, mais en tout cas pas en Suisse, et avec un petit atelier pour continuer à peindre et créer.

Et notre avenir ?

Pour l’avenir du monde…beaucoup mieux que ce qu’il est actuellement. Pour ce qui est de notre avenir Luc : toujours amis.

On sait que c’est dur de vivre de son talent. As-tu une astuce ou conseil ?

Non pas vraiment, ou peut-être y croire et persister.

C’est un peu une obligation d’être présent sur le net (réseaux sociaux, site, etc.); comment le vis-tu ?

Assez bien, ce sont de très bonnes fenêtres pour se faire connaître du monde.

Comment te sens-tu face à la multitude d’artistes, plus ou moins talentueux, présents sur ces plateformes ?

Il y en a de très bons et de très médiocres, mais je ne suis pas critique et je pense que tant que les gens ont envie de créer cela est positif. Pour ma part je pense m’en sortir pas trop mal, mais il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers et toujours aller de l’avant.

Un coup de cœur à partager ?

Trop, donc pour ne pas faire de jaloux je ne dirai rien.

Une question que toi tu as toujours voulu poser*:

Pourquoi ?

*Donnez votre réponse dans les commentaires !!!

Où est-ce qu’on peut te trouver ?

On peut me trouver sur -Instagram : kustomcleavers, Facebook : Kustom Cleavers, etsy.com/fr/shop/Kustomcleavers
Et j’ai un projet de site sur lequel je travaille encore…. donc à venir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *